Logo

Critique du livre "Don't Make Me Think"

2009-01-14 - Thomas Queste

J'ai eu le plaisir de lire le livre de Steve Krug « Don't Make Me Think » dont le sujet est l'usabilité Web. L'usabilité, c'est la conception d'un site afin qu'il fonctionne au mieux. Pourquoi faire un site utilisable ? Steve Krug cite sa femme : « Si quelque chose est difficile à utiliser, alors je l'utilise moins ».

Je cite Wikipedia :

Les critères de l'usabilité (ou utilisabilité) sont :

  • l'efficacité : le produit permet à ses utilisateurs d'atteindre le résultat prévu ;
  • l'efficience : atteint le résultat avec un effort moindre ou requiert un temps minimal ;
  • la satisfaction : confort et évaluation subjective de l’interaction pour l’utilisateur.

L'auteur

Steve Krug est consultant, il aide les concepteurs d'un site à le rendre plus utilisable. Il est donc payé pour établir des recommandations afin qu'un visiteur trouve l'information qu'il cherche, puisse utiliser le service au mieux de ses possibilités ou tout simplement pour acheter plus.

Il propose dans son livre des conseils pour ceux qui n'ont pas les moyens d'embaucher un expert comme lui dans ce domaine.

Le livre

C'est un bel objet, on prend plaisir à le feuilleter. Il est aéré et son contenu est bien mis en valeur. Il contient beaucoup d'illustrations et de captures d'écran pour montrer par exemple les d'améliorations avant/après (convainquant !).

Le livre a été traduit sous le titre « Je ne veux pas chercher ».

Mon avis

Je recommande chaudement ce livre qui se veut très simple d'accès, intéressant et agréable à lire. Il m'a fait prendre conscience de nombreuses choses, aussi bien sur comment les utilisateurs voient un site, que les tests utilisateurs ou encore l'accessibilité. Le livre m'a étonné plusieurs fois. Et ça, c'est ce que je lui demandais.

Il faut noter qu'il est réservé à des débutants, il n'y a pas de concepts très avancés.

Le livre une remise à plat de ce que l'on pense au niveau ergonomie et conception d'un site. La première chose est qu'il n'y a pas de réponse toute faite (« les utilisateurs n'aiment pas ça ») mais que seuls les tests utilisateurs peuvent dire ce qui fonctionne ou pas. Steve Krug nous apprend beaucoup de choses à ce sujet. Il revient sur les bases et expliquent quels sont les éléments fondamentaux d'un site (son identifiant, son sous-titre, sa navigation...) et comment faire en sorte que le site soit plus efficace.

Test Driven Website

Un des chapitres qui m'a le plus marqué dans le livre est celui où Steve Krug affirme que les discussions sur l'usabilité sont une perte de temps.

Pour lui, seul les tests avec des utilisateurs montrent ce qui fonctionne ou non.

Pour limiter les débats au sein d'une équipe (auxquels on a tous participés), il propose de se poser les bonnes questions. Ce n'est pas : « Est-ce que les gens aiment les menus déroulants ? », mais « Est-ce que ce menu déroulant est utile dans ce contexte avec ce style et ces éléments sur cette page ? ».

Et il n'y a qu'une seule réponse à ces débats : le test utilisateur. Tester une page donne des réponses concrètes. On passe de « Ce qui est vrai ou faux » à « Ce qui fonctionne ou non ».

Pour Steve Krug, les tests sont donc le moyen principal de rendre un site « utilisable » (ça et les quelques règles des premiers chapitres). Un autre chapitre détaille ce qu'est un test utilisateur, comment le mener (c'est facile), ce que ça coûte (presque rien) et surtout ce que cela apporte (beaucoup).

Un dernier mot sur le test : quand on démarre la conception d'un site, il est intéressant de tester les sites concurrents. Ceux-ci servent de prototypes fonctionnels et gratuits. Intéressant, non ?

Une affaire de bon sens

Le slogan du livre est « A Common Sense Approach To Web Usability ». Pour Steve Krug, tout le monde peut améliorer son site car c'est essentiellement une affaire de bon sens. Pas besoin d'être un expert pour voir qu'un titre de page doit ressembler à un titre de page et qu'il doit encadrer le contenu.

Cet aspect « bon sens » se retrouve dans chaque chapitre. L'auteur a réussi parfaitement son exercice de vulgarisation.

L'accessibilité

Steve Krug expliquent que les aveugles scannent les pages, comme nous le faisons, mais de manière auditive. Les « screen readers » qui lisent les pages sont réglés pour lire très rapidement les premiers mots des phrases, permettant à l'utilisateur de sauter de section en section.

L'accessibilité est un sujet important, mais il pense qu'il demande beaucoup d'efforts qui seront comblés par les outils et la technologie. Il ne s'attarde pas sur le sujet, mais il propose des références annexes.

Quelques points négatifs

  • Certaines affirmations ne sont pas prouvées. Quelques fois certaines choses sont exprimées comme des faits alors qu'elles sont une opinion de l'auteur. J'aurai donc aimé qu'il cite ses sources.
  • Le chapitre « Mon boss me dit de faire » aurait mérité d'être plus étoffé. Dans ce chapitre, Steve Krug cite des arguments qui permettent de lutter contre un manager qui veut demander beaucoup d'infos personnelles au moment de l'inscription ou encore qui veut ajouter une multitude d'éléments Bling-bling inutiles. Ce chapitre est trop court.
  • Le site de l'auteur est pauvre. Dommage pour quelqu'un qui donne des conseils sur la conception d'un site. J'aurais aimé trouver d'autres exemples de ce qu'il a accompli ailleurs (quitte à changer les logos et couleurs).
Written by:

Thomas Queste